vendredi 11 novembre 2011

En maternelle!

Les maternelles de Karine

Entrevue par Mika Nérisson- Arsenault
Texte par Kassandra Gauthier et Catherine Campeau

Cette semaine, nous avons interrogé Karine et ses petits de maternelle.

Nous allons vous dévoiler le défi de ces enfants. Nous avons posé la question aux maternelles « qu’est-ce que vous faites de vos journées ?» et ils nous ont répondu qu’ils bricolent, chantent des chansons, font de la pâte à modeler, apprennent à écrire, ect.

Nous avons demandé comment ils trouvaient leur professeure, ils nous ont dit qu’ils l’aime beaucoup. De plus, ils la trouvent géniale.

Ensuite, nous avons demandé si ils se sont fait plusieurs ami(e)s depuis le début de l’année. Beaucoup nous ont dit qu’ils sont tous des amis et ils en ont même dans d’autres classes.

Plusieurs d’entre eux nous ont répondu qu’ils aimeraient devenir pompier et docteur. La plupart des rêves des jeunes étaient d’être chevalier ou princesse.

La classe adore apprendre à écrire. Toute la classe respecte le matériel à merveille, même la professeure est surprise de leur respect en classe. 

Karine aime aussi son début d’année autant que les petits. De plus, elle dit que ça avance très bien. Ils apprennent plusieurs choses comme les couleurs, les formes, les lettres et les chiffres, ils adorent vraiment ça.

Le matin ils font de la lecture avec Karine. Ensuite, ils prennent leur collation et préparent leur horaire. Le midi ils ont une sieste de vingt à quarante-cinq minutes. Karine aime bien danser avec les jeunes et chanter. Elle adore raconter des histoires. Elle aime leur joie de vie durant leur journée.

Trois enfants dans la classe parlent aussi une autre langue, dont espagnol, l’anglais et l’arabe. Quelques élèves parlent beaucoup. Karine fait joué de la musique aux jeunes pour qu’ils se calment. Ils prennent soin de leurs camarades et des jouets dans la classe.


jeudi 3 novembre 2011

Le théâtre, on en mange !

JE…Adieu
Texte de Frédérick Beaudoin & Bachir Iboun 

Le 19 octobre les élèves du 3e cycle sont allés à la Maison Théâtre pour voir une excellente pièce se nommant « Je…adieu ».



C’est une pièce d’amour drôle parle de trois adolescents extrêmement différents.  La première adolescente se nomme Sarah, en tout elle a été en amour 43 fois, mais elle n’a jamais été aimée.   



Jipi est le seul garçon de la pièce. Il est un joueur de hockey.



Lili est la fille qui adore la Saint-Valentin. Sauf  à la fin de la pièce, elle est la dominatrice de son couple. Cette pièce se passe dans leur école secondaire. Il y a un mystère à cette école qu’il y aurait une tour de cachée, mais personne y croit.



 Le jour de la Saint-Valentin, Sara qui déteste la Saint-Valentin décida d’aller se cacher dans son casier.  Pendant ce temps,  Jipi qui sortait avec Lili se demandait si c’était une bonne idée de sortir avec elle. Il pensa pendant environ 5 minutes. Alors il décida décrire sur la lettre d`amour « Je… adieu ». Lorsque Lili voit cette lettre elle fait une crise.



Le reste vous le verrez quand vous irez voir la pièce!  Elle est excellente!  


http://www.maisontheatre.com/

Halloween!

De : S0nia, Sonya, Keren et Jeffrey !! J

À l’école Chanoine-Joseph-Théoret, l’Halloween est extraordinaire.

Les élèves se déguisent le midi seulement.  Il y a eu un concours du meilleur costume, les élèves qui ont gagné ont eu une surprise avec des bonbons.

Aussi, il  y a eu des activités comme le concours de citrouilles; les élèves sont en équipe et ils doivent la décorer.

Il y a aussi le hibou; c’est un bingo et les numéros se font nommer par l’intercom.

Chaque élève qui a gagné le hibou s'est mérité des sucreries.

Les professeurs étaient déguisés sur le même thème.
Les professeurs ont donné des bonbons. 

Les jeunes avaient très hâte au soir parce qu’ils pourront avoir plein de bonbons.

On vous souhaite de passer un formidable Halloween et faites attention a vous.

Le parlement écolier à Québec


texte de Marie-Maude Painchaud-Bergeron
Michaël Poirier


Depuis maintenant plusieurs années, 2 élèves de 6e année vivent une expérience unique. Afin de participer au projet du Parlement écolier. Pour commencer, avant d’aller au Parlement nous devons procéder à un vote secret. Chaque élève doit choisir 2 élèves de leur choix ; c'est-à-dire un garçon et une fille. Par la suite, celui et celle qui aura le plus de vote se méritent 2 journées et une nuit à Québec. Les élèves sélectionnés partiront du 26 avril 2012 au 27 avril 2012, accompagnés de 2 enseignantes : Annie Thibodeau et Véronique Capistran. 

Michaël Poirier et Marie-Maude Painchaud-Bergeron et les 2 professeurs assisteront à un projet de loi. Les 2 députés auront à écrire chacun un texte de loi avec 2 élèves de leur choix. Leur texte parlera d’une loi que l’élève veut faire voter pour vrai ! Cette loi sera proposée au gouvernement, lors de l’Assemblée Nationale. Pendant ces 2 jours plusieurs collations, dîners, soupers et déjeuners seront servis aux élèves et aux enseignantes présentes. 

Cette expérience restera marquée à jamais. 

Tout au long de l’année nous vous ferons part de l’évolution de ce projet.